Expositions

La Percée

Dans le cadre du vaste projet intégré "Takeda. La Douleur et La Volonté" en soutien du développement de l'aide palliative et de nouvelles technologies en medicine.

28 novembre 2018 - 10 janvier 2019

Déconseillé aux moins de 18 ans

Promenez-vous dans l'exposition virtuellement

La société "Takeda" en collaboration avec l'Académie d'art et d'industrie de Moscou Stroganov et la Fondation culturelle Ekaterina présentent le projet d'exposition "La Percée". Les lauréats du concours international de création entre les étudiants des universités et des écoles d'art "Takeda. Art/Help. La Percée", ainsi que de célèbres artistes contemporains, ont participé au vaste projet intégré à grande échelle "Takeda. La Douleur et La Volonté" pour soutenir le développement des soins palliatifs et des nouvelles technologies en médecine. L'exposition montre comment la technologie sert l'art moderne, ce qui à son tour révèle les problèmes humanistes de notre époque. Le commissaire du projet est critique d'art Mikhail Sidlin.

Andrei Potapov, Président Directeur Général de "Takeda Russie", responsable de la région de la CEI, a commenté l'idée de l'exposition:
"Le projet artistique et social "Takeda. La Douleur et la Volonté" a été lancé il y a trois ans. En utilisant le langage de l'art, nous avons parlé de l'importance du soutien et des soins pour nos patients; sur le dépassement de soi et des circonstances; nous parlons aujourd'hui des nouvelles technologies et de la manière dont elles transforment nos vies. Les technologies de pointe ouvrent de nouveaux horizons dans tous les domaines de la vie humaine - dans l'industrie, les communications, l'art et la médecine. Grâce au développement de la médecine, les gens ont commencé à vivre plus longtemps, certaines maladies sont devenues une partie du passé, nous avons appris à contrôler un large éventail de maladies - c'est en cela que consiste la percée!"

Le commissaire du projet, Mikhail Sidlin, a noté:
"La mission de "Takeda. La Douleur et La Volonté" consiste dans le développement des soins palliatifs et des nouvelles technologies en médecine. Et ici, il converge avec les tâches humanistes de l'art. "Ceux qui sont vraiment dévoués à la philosophie", a déclaré Socrate, "sont en fait occupés avec une seule chose: l'agonie et la mort" L'orientation de Socrate sur une fin de la vie digne est soutenue par la médecine du 21ème siècle. Les technologies modernes permettent d'atténuer les souffrances. L'art a une fonction thérapeutique. Et cela fait appel aux "questions éternelles", étant sur une nouvelle étape de son développement. L'art du XXIe siècle est impossible sans un bagage technologique considérable, et la technologie du XXIe siècle est impossible sans fixation esthétique. Le point de l'équilibre complexe entre l'art et la technologie est exactement le point de la percée"

A propos de l'exposition

Le thème de l'exposition de 2018 - la "Percée" - reflète l'état du monde moderne. Le philosophe américain Alvin Toffler a écrit il y a un demi-siècle que nous entrions dans une nouvelle ère. Ce saut ne peut être comparé qu'à la transition de l'homme de l'âge de pierre au monde des premières civilisations. L'exposition est présentée sur deux étages de la Fondation culturelle Ekaterina. Au rez-de-chaussée, sont exposées plus de 70 œuvres de participants au concours international de création parmi les étudiants d'universités et d'écoles d'art "Takeda. Art/Help. La Percée". Cette année, 220 étudiants de 25 pays et de 72 villes ont participé au concours.

Le premier prix a été attribué à Victoria Kiridon, étudiante en troisième année de la faculté des arts de l'Institut des arts de Krasnoyarsk pour son œuvre le "Sang bleu". Anahit Tsaturyan d'Ekaterinbourg et Akritidou Pinelopi de Thessalonique en Grèce se partagent la deuxième place. La troisième place est occupée par Oleg Komarov, artiste russe, qui étudie actuellement en Allemagne, Kapelyukh Christina d'Edimbourg et Elena Chertkova de Saratov.

Anastasia Kaiser, de l'Académie d'architecture et des arts du district fédéral du Sud, a reçu le prix spécial de la part de la société "Takeda" pour son œuvre "Fais le bien". Le fil rouge relie les deux mains, formant une sorte de "système sanguin" commun. Telle est, selon l'artiste, la nature de la gentillesse: non seulement elle rassemble les gens, mais elle revient certainement à ceux qui la partagent avec leurs proches.

L'exposition au premier étage de la Fondation est inaugurée par la toile de Sergey Mironenko "New" (1990), qui relie le "conceptualisme romantique de Moscou" à l'ère des nouvelles technologies. L'œuvre la plus ambitieuse de l'exposition est une nouvelle installation d'Olga et Oleg Tatarintsev, dédiée au généticien russe Vladimir Efroimson, qui a décrit pour la première fois le gène de l'altruisme. Le 21 novembre 2018 on célèbre le 110-ème anniversaire de la naissance du scientifique.

La plupart des œuvres ont été créées par les artistes contemporains spécialement pour l'exposition.

L'objet biomorphique de Dmitri Kavarghi en plastique et en métal donne à penser que le monde des machines est proche et familier au monde des humains, et les gadgets d'auteur d'Anastasia Alekhina donnent une nouvelle direction pour l'industrie techno-beauty.

Le triptyque d'Oleg Tyrkin "La Tête sans frontières" est un autoportrait de l'artiste et une réflexion sur l'essence de l'être humain. Dans le triptyque "Mise à jour d'importance critique" d'Aristarkh Chernyshev, le rôle principal est joué par l'autoportrait "intéléchargeable" réalisé à l'aide de la technologie de texturation d'objets 3D inventée par l'auteur.

Une vidéo poétique de Victor Alimpiev développe un ancien genre de "consolation". La sculpture de Gregory Orekhov combine l'ancien symbole de l'univers - l'œuf et le symbole moderniste de l'axe du monde - la "Colonne sans fin" de Brancusi. Le tableau de Vitaly Pushnitsky est consacré au thème de l'attente.

Le triptyque pictural de Max Orlitsky "La bergère et les moutons" relie la mode avant-gardiste et le cyberpunk. Max est initiateur des art battles à Moscou, c'est-à-dire des concours publics ouverts des artistes. Au cours du vernissage, une performance de Max Orlitsky et Alexey Dubinsky a eu lieu, à la suite de laquelle de nouvelles œuvres d'art sont nées.

A propos du concours "Takeda. Art/Help. La Percée".

Le concours "Takeda. Art/Help" existe depuis trois ans et fait partie d'un projet socioculturel à grande échelle de la société pharmaceutique "Takeda. La Douleur et La Volonté", dont le but est d'attirer l'attention du public sur la question de l'importance du développement des soins palliatifs et des nouvelles technologies en médecine. Cette année, la compétition est entrée pour la première fois au niveau international.

Vous pouvez obtenir des informations supplémentaires sur le site www.arthelp.ru.

 

HORAIRES D'OUVERTURE

Horaires d'ouverture (pendant les expositions):

Tous les jours (sauf le lundi)
de 11h à 20h
La caisse est ouverte jusqu'à 19h30

 


Contacts

Téléphone: +7 (495) 621 55 22

E-mail: info@ekaterina-foundation.ru

Magasin: +7 (495) 626 06 89

Adresse: 107031, Moscou, 21/5, rue Kouznetsky most, entrée 8, l'entrée du coté de la rue Bolchaïa Loubïanka.