Expositions

Exposition personnelle de Victor Alimpiev "À qui est ce souffle?"

28 mai 28 juillet 2008

"En fait, les vols fantaisistes d'Alimpiev (...) visent à libérer nos corps, nos mouvements et sons d'une nécessité incontestable et d'une signification évidente et à transformer la vie en une danse nuptiale mystérieuse, en un rite collectif inexplicable"(Massimiliano Gioni*).

Du 28 mai au 28 juillet 2008 la Fondation culturelle Ekaterina a accueilli la première exposition retrospective de Viktor Alimpiev "À qui est ce souffle?". À peu près quarante œuvres créées entre 1999 et 2007 ont été présentées pendant l'exposition. Parmi elles il y a les œuvres-vidéos déjà connues - "Quelques cadeaux pour Oleg" (1997), "L'ode" (2001), "Le cerf" (2002), "Les éclairs de chaleur" (2004), et aussi une tout-à-fait récente "à qui est ce soupir" (2007), les premières séries pittoresques "Nous sommes plus que 10000" (2004), "Nous sommes là! Nous serons là!" (2004), "La bataille au loin" (2005) ainsi que des œuvres des séries récentes - "Le bord de la bannière", "Le bord du champ" et "La tresse", 2007.

Cette exposition a donné au spectateur une vision importante de la peinture de l'artiste et aussi a permis de retracer une relation profonde avec ses œuvres-vidéo. Construite selon le principe de dialogue des genres, cette exposition a accompagné le spectateur dans son chemin à travers la peinture jusqu'à la vidéo et inversement, permettant de sentir leur liaison indissoluble dans l'œuvre d'Alimpiev.

La base de la peinture d'Alimpiev ce sont les images définies et réelles que l'artiste trouve et transforme progressivement. "L'image, comme dans un appareil chimique, passe à travers plusieurs conduites et transformations et finalement le résultat c'est la peinture où tout ce qui reste de l'image initiale ce n'est qu'un souvenir scintillant. Il est important que ce sont toujours les images monotones, répétées, pareilles et différentes à la fois". (A. Osmolovsky).

Pour un artiste la répétition du thème et de l'image est un élément incontournable comme la rime en poésie. La structure de la peinture d'Alimpiev avec ses formes répétitives a un rapport direct avec la chorégraphie, c'est comme un diagramme d'une danse, l'analogie d'un rythme de la respiration ou des battements de cœur. L'artiste appelle le spectateur à observer attentivement les images identiques parce que c'est seulement la capacité de différencier donne la possibilité de créer des répétitions exactes.

"Le thème de la différence, plus fortement perceptible dans les dernières œuvres d'Alimpiev, est un des aspects fondamentaux de l'art et de la mentalité contemporains. La différenciation des objets similaires, la détection de leur différence et de leur caractéristique, c'est le début du processus de réflexion. Dans la nature il n'existe rien de ce qui serait identique. Il n'y a que l'homme qui ait pu créer des objets répétitifs" (A. Osmolovsky).

Victor Alimpiev est né en 1973 à Moscou. Il a fini ses études à l'école d'art 1905, l'école "Les nouvelles stratégie de l'Art Contemporain" auprès de l'Institut des problèmes de l'art contemporain, et aussi un cursus de deux mois dans une Haute école de l'Art "Veland" à Goteborg, Suède. Aujourd'hui Alimpiev est une des personnalités les plus remarquables et intéressantes dans l'art russe contemporain.Ses œuvres font déjà partie des collections des musées et fondations significatifs russes et occidentaux comme Musée Moscovite d'Art Contemporain, MuHka, Tate Modern, Centre Pompidou, Fondation culturelle Ekaterina, Fondation Ville Contemporaine, Fondation Trussardi, Fondation Patrizia Sandretto Re Rebaudengo.

L'exposition a été accompagnée d'un catalogue illustré comprenant l'article de Massimilano Gioini et le dialogue sur la peinture entre Alimpiev et Anatoly Osmolovsky.

L'exposition a été organisée par la Fondation culturelle Ekaterina avec le soutien de groupe de sociétés "Stroyteks" et de Galerie "Regina".

*Massimiliano Gioni
Critique d'art ("Flash Art", "Domus"), commissaire du Nouveau Musée d'art contemporain de New York; directeur artistique de la Fondation Trussardi à Milan, co-commissaire de la 4-ème Biennale de Berlin (2006); co-commissaire de "Masifesta 5" (2004). Actuellement membre du jury permanent de la Manifesta. Conjointement avec Maurizio Cattelan et Ali Subotnik co-directeur de la Wrong Gallery à New York.

HORAIRES D'OUVERTURE

Horaires d'ouverture (pendant les expositions):

Tous les jours (sauf le lundi)
de 11h à 20h
La caisse est ouverte jusqu'à 19h30

 


Contacts

Téléphone: +7 (495) 621 55 22

E-mail: info@ekaterina-foundation.ru

Magasin: +7 (495) 626 06 89

Adresse: 107031, Moscou, 21/5, rue Kouznetsky most, entrée 8, l'entrée du coté de la rue Bolchaïa Loubïanka.