Expositions

Cinq dossiers MANI - expérience de modélisation de l'espace culturel

24 septembre 23 octobre 2011

Projet spécial de la 4-ème Biennale moscovite de l'art contemporain.

Dans le cadre de la 4-ème Biennale moscovite de l'art contemporain la Fondation culturelle Ekaterina et E.K.ArtBureau ont présenté un nouveau projet commun "Cinq dossiers MANI (Archive moscovite de l'art nouveau) - expérience de modélisation de l'espace culturel".

L'exposition a poursuivi le programme de la Fondation de démonstration des phénomènes les plus signifiants et les plus importants dans l'art russe de la deuxième moitié du XX siècle et a été consacrée à une des pages les plus intéressantes à l'aube des années 70-80 - les expériences artistique de l'auto-archivage de l'école moscovite de conceptualisme.

En parlant du projet, Ekaterina et Vladimir Semenikhin, créateurs de la Fondation culturelle Ekaterina ont précisé:
"La période des années 70-80 a attiré notre attention par sa complexité, ambiguité et densité extraordinaire. Ce n'est pas par hasard qu'une grande partie de la collection de la Fondation représente exactement cette période. Le nouveau projet que la Fondation présente en collaboration avec E.K.ArtBureau nous a intéressé par cette possibilité de montrer au public ce matériel unique et peu connu, car jusqu'aujourd'hui les dossiers MANI n'ont jamais été exposé ni publié dans leur intégralité".

Les dossiers MANI qui ont donné le titre au projet, comportent les matériaux documentaires et les œuvres d'art et aussi les textes critiques historico-artistique. Ce terme MANI - Archive Moscovite de l'Art Nouveau a été introduit par Andreï Monastyrsky(avec la participation de Lev Rubinstein et Nikita Alexeev) en 1980 pour définir un cercle d'artistes de conceptualisme moscovite. Les archives existent sous forme de dossiers et a été recueilli depuis le février 1981 comme une œuvre collective - chaque participant pouvait y introduire n'importe lequel matériel - texte, dessin, photographie.

L'idée d'un tel archive a été discuté au cercle des conceptualistes encore au milieu des années 70, pourtant le premier dossier a été complété par Monastyrsky en février 1981. Au total cinq dossiers ont paru et chacun avait son auteur - rédacteur. La deuxième édition a été préparée par Vadim Zakharov et Viktor Skersis, troisième par Elena Elaghina et Igor Makarevitch, quatrième - par Natalia Abalakova et Anatoly Gigalov. Pour le cinquième dernier dossier c'était le tour du groupe "Amanite" et l'idéologue du groupe Konstantin Zvezdotchetov a commencé à travailler dessus. C'est Georgy Kizenvalter qui a terminé son édition, car en 1984 "les amanites" ont été envoyé faire le service militaire.

Les dossiers MANI c'est un projet absolument complété, autosuffisant. Etant un matériel documentaire inestimable recueilli à l'intérieur de l'école moscovite de conceptualisme, les dossiers sont en même temps les œuvres d'art uniques - une déclaration d'auteur achevée, recueillie des œuvres-déclarations d'autres artistes. Chaque enveloppe placée par l'auteur dans le dossier, c'est une mini-exposition, mini - recherche.

Les auteurs-rédacteurs poursuivait le but de Kulturträger. Dans leur époque les dossiers était le moyen de polularisation, archivage et muséification de l'action du cercle de MANI. Ainsi, ils reflètent la vision collective et individuelle de chaque auteur sur le conceptualisme, la situation artistique de l'époque et sur l'art en général.

"L'originalité de cette édition est c'est que presque tous les meilleurs artistes de plusieurs génération y ont participé. C'était le résultat d'alliance de microculture", - a noté Viktor Skersis.

L'exposition déployée dans les salles de la Fondation culturelle Ekaterina a permis de voir pour la première fois et d'analyser le matériel que contiennent cinq dossiers MANI.

Dans le cadre de l'exposition ont été aussi présentées les interviews vidéo avec les rédacteurs qui racontaient comment ils choisissaient les matériaux pour leurs almanachs, expliquaient le choix d'une telle ou telle œuvre, commentaient le sens commun de contenu des dossiers, décrivaient la situation artistique de l'époque.

Les commissaires ont donné la description détaillée de chaque objet situé dans les dossiers en montrant dans les vitrines les œuvres les plus intéressantes et les plus précieuses selon les auteurs-rédacteurs. La connexion dans l'exposition des deux parties - des monuments documentaires et historiques des années 80 et des interviews contemporaines crée à l'intérieur du projet un espace de dialogue avec le passé.

Étant une œuvre unique historico-artistique unissant les traits des archives, du catalogue, d'un almanach artistique et d'un objet d'art auto-précieux, les dossiers MANI donnent la possibilité de détecter la diversité des idées artistiques et de stratégies du début des années 80, d'une période compliqué et charnière qui terminait l'époque de "l'art non-officiel".

Commissaires: Alexandra Danilova, Elena Kouprina-Lyakhovitch.

HORAIRES D'OUVERTURE

Horaires d'ouverture (pendant les expositions):

Tous les jours (sauf le lundi)
de 11h à 20h
La caisse est ouverte jusqu'à 19h30

 


Contacts

Téléphone: +7 (495) 621 55 22

E-mail: info@ekaterina-foundation.ru

Magasin: +7 (495) 626 06 89

Adresse: 107031, Moscou, 21/5, rue Kouznetsky most, entrée 8, l'entrée du coté de la rue Bolchaïa Loubïanka.